Les cotations à Bleau

Rédigé le - Aucun commentaire
difficultes blocs

Niveau de difficulté


A bleau, bien que quelques exceptions échappent à la règle d'usage, les couleurs utilisées pour le balisage des circuits d'escalade permettent de regrouper des passages de blocs de difficulté semblable. Le niveau de difficulté générale attribué à un circuit suppose son parcours réalisé en totalité comme une course de montagne. Blanc = Enfants Beige = Facile* Jaune = Peu Difficile Orange = Assez Difficile Bleu = Difficile Rouge = Très Difficile Blanc ou Noir = Extrêmement Difficile La codification utilisée dans les topos est: E , F* , PD , AD , D , TD , ED, ABO** * Dans Pof@Bleau les circuits "Facile" sont classé au niveau "Peu Difficile". **Les circuits dit ABO (Abominable) sont non généralement non balisés. Chaque niveau est lui même subdivisé en trois échelons de difficulté, du plus simple au plus difficile. Exemple: " E -, E , E + " s'exprime par " E moins , E , E plus " ou " E inf , E , E sup " selon les usages. On parle aussi de "Limite inférieure et limite supérieure" du niveau. Ces subdivisions permettent de cerner plus aisément la difficulté générale d'un circuit. La difficulté générale d'un circuit est supposée représenter la cotation moyenne des "Pas"ou "Passages" fléchés sur les blocs que va rencontrer le grimpeur.

La cotation d'un pas


La cotation d'un "Pas" ou plus usuellement son "Degré" est appréciée par son ouvreur et ses répétiteurs en référence à une échelle de difficulté qui s'échelonne du niveau 1 le plus facile, soit l'équivalent de la marche avec les mains, au degré 7, limite extrême que l'on trouve actuellement sur les circuits balisés de Bleau. Ex: Blanc N°5 du bas-Cuvier. L'échelle de difficulté trouve son origine en 1925 dans la proposition de l'allemand Welzenbach, difficulté qui s'échelonne du degré 1 le plus facile, au degré 6 qui était l'extrême limite envisageable à l'époque. Cette échelle s'est étendue ultérieurement aux degrés supérieurs: 7, 8, 9, .... Chaque degré est subdivisé en trois niveau du plus simple au plus difficile: a, b et c. Ceci permet aux ouvreurs d'avoir la meilleure précision pour coter la difficulté d'un pas. Exemple: 3b, 5a, 6b, 7c La communauté des grimpeur soucieuse d'évaluer avec pécision les cotations a jugé bon d'inclure des échelons supplémentaires, codifié par le signe +. Exemple: un 6c+ .est considéré plus difficile qu'un 6c sans être pour autant un 7a ...... Vous aurez compris que l'escalade est une affaire sérieuse qui ne tolère pas l'imprécision! Ces distinctions étant posées, l'appréciation du degré d'une cotation n'indique pas si le "Passage" est exposé aux risques de blessure lors d'une chute, à la tension psychologique dûe à la hauteur du bloc ou la morphologie qu'il requière. Exemple: N°11 et 12 du 71.1. Ceci confère quelque latitude de liberté pour l'appréciation du degré d'un "Pas" Exemple:Le kilo de beurre N°1 du circuit blanc du 95.2 est coté 5c par son ouvreur et évalué 5b ou 6a par des répétiteurs. Enfin il faudra vous habituer à traduire les diverses interprétations que l'on rencontre dans les topos (y compris dans Pof@Bleau). Exemple: un 4+ vaut 4c, un 5 pour un 5b, un 6a/b pour un 6a+, ....

Question: Avantage à qui?

En résumé


Blanc Niveau Enfant E Cotation moyenne des pas "1"
Bien que facile avec des rochers généralement de faible hauteur, la présence d'un encadrant est nécessaire. L'usage de chaussons spécifiques n'est pas requis mais fortement recommandé pour éviter l'usure du grès. Jaune Peu Difficile PD Cotation moyenne des pas "2"
Généralement les rochers sont de faible hauteur et les circuits sont peu athlétiques. Chaussons spécifiques et tapis pour s'essuyer les pieds sont nécessaires . Orange Assez Difficile AD Cotation moyenne des pas "3"
Les "Pas" combinent coordination de mouvements techniques et capacité physique. Les rochers peuvent être de hauteur importante et les chutes exposées. Exemple: Maunoury, Elephant. Bleu Difficile D Cotation moyenne des pas "4"
Lecture du rocher, coordination des mouvements, capacité physique et entrainement sont nécessaires pour aller jusqu'au bout des circuits. Le mental peut être discriminant. Rouge Très Difficile TD Cotation moyenne des pas "5"
Capacité physique et travail spécifique sont exigés pour ne pas prendre de "But". La compréhension des mouvements ne vous dispensera pas d'avoir des "Ressources". Blanc / Noir Extrêmement Diff. ED Cotation moyenne des pas "6"
Synthèse des blocs de haut niveau d'un massif, toutes les ressources y sont exigées et devront parfois être couplées à un excellent mental pour des circuits d'exception. Exemple Noir de l'Elephant.
Nota: La cotation moyenne est plus précisément le degré de difficulté que l'on aura à grimper pour une difficulté de circuit donnée.
cotations
On imagine sans peine les débats que ces cotations peuvent créer! Aussi conservons l'essentiel, soit le plaisir à réussir un beau passage sans se prendre la tête! Bonne grimpe. Christian Ch. Voir sur le même sujet: Wikipédia Cotation Escalade Pof@Bleau

Noisy sur Ecole le15 août 2013