Performance en haute altitude

Rédigé le - Aucun commentaire

Performance en haute altitude

Selon le CNRS, vivre au repos, en altitude, ne pose pas trop de problèmes, mais dès que l’organisme augmente sa dépense énergétique le manque d’oxygène devient un facteur limitant de la performance. Donc, si d'aventure vous envisagez de passer les longueurs en 6b à plus de 3000 mètres du Grand Capucin ........... mieux vaut avoir une bonne marge si vous n'êtes pas un habitué des cimes. Altitude

Plus d'info ici

Christian Ch. Noisy sur Ecole le 18 février 2012